Bourse : éviter les erreurs qui font perdre de l’argent

Le but de tous ceux qui investissent en Bourse, c’est de gagner de l’argent. En principe, gagner de l’argent n’est jamais vraiment facile, bien qu’un tel investissement est possible pour la plupart d’entre nous. Le fait est qu’il faut en savoir le maximum pour en tirer profit mais pour cela, il faut aussi et surtout, ne pas tomber dans certains pièges et ne pas commettre certaines erreurs qui peuvent être plus ou moins coûteuses.

Se constituer une rente en dividendes

Parlons de la première erreur la plus fréquente que l’on retrouve surtout chez les débutants en Bourse. Il s’agit du manque de diversification du portefeuille. En général, les particuliers cherchent à investir dans ce qui peut leur apporter le plus de dividendes possibles et le moins de fiscalité possible. C’est sans doute pour cette raison que de nombreux particuliers investissent sur Vivendi, Bouygues et France Telecom car leurs dividendes sont nettement plus intéressants. Mais d’autres concurrents sont venus sur le marché, ce qui a affaibli ces 3 géants dans leur cours de Bourse. Dans l’esprit des particuliers, ils ont investi dans 3 valeurs qui sont différentes les unes des autres, alors qu’en réalité, ils ont investi dans un seul secteur : la téléphonie en France.

Pas de diversification géographique

Une autre erreur qu’il faut éviter, c’est de se cantonner à la France uniquement. Il ne faut pas perdre de vue le fait qu’il existe énormément de secteurs qui n’existent pas de la cote française. Citons-en quelques-uns : Philip Morris International, British American Tobacco, des cigarettiers d’envergure. Les médias français n’en parlent pas ou si peu, et pourtant, ces sociétés ont connu des performances opérationnelles et boursières extrêmement intéressantes durant ces 10 dernières années. Il y a aussi beaucoup d’autres secteurs comme celui de la haute technologie américaine tels que Microsoft, Apple, Adobe, Facebook, etc. Et le secteur médical américain aussi connaît une forte performance, c’est le cas de St Jude Medical, Medtronics, etc. Il est donc très important de se lancer dans cette diversification géographique, la preuve avec la récente crise dans la zone euro. Il est avantageux de se rappeler que la Bourse et l’économie américaines sont plutôt en bonne santé et plus sûres. Même si pour réaliser de tels investissements, on perd un peu sur la fiscalité car la fiscalité des actions étrangères sont moins intéressantes que celle du PEA.

Croire que c’est un jeu…

Investir en Bourse, ce n’est pas comme jouer au casino, loin de là…Ce qu’il faut constamment garder à l’esprit, c’est que la Bourse connaît une volatilité très élevée au quotidien mais le cours de la Bourse est corrélé aux profits. Voilà la réalité. La valorisation d’une société, c’est une anticipation sur des profits à venir. Il faut donc éviter de faire des « coups » car grand est alors le risque de se retrouver avec une moins-value durable. Et la performance globale d’un portefeuille peut en être impactée sur une très longue durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *