Que savoir sur le financement participatif ?

Le financement participatif est un système pour collecter des fonds et pouvoir financer un projet précis. Cette méthode a le vent poupe actuellement, et aide beaucoup de jeunes entrepreneurs et beaucoup de startups à lancer leur produits ou leurs activités. Ce système se base dans le rapprochement entre des particuliers afin de s’entraider, pour financer un projet et qui permet aussi d’investir dans ce dit projet. Mis à part ce point, que faut-il connaitre d’autres concernant le financement participatif et comment il fonctionne ?

Le principe de ce type de financement

Le financement participatif est également connu sous le nom de crowdfunding. Ce type de financement permet de contacter des particuliers et de les pousser à investir dans un projet. Dans ce cas, le financement consiste à réunir de nombreux petits financements venant de nombreux particuliers, dans une zone géographique donnée ou dans le monde entier. Et cela, dans l’objectif de réunir le montant total voulu afin de réaliser le projet. De ce fait, l’apporte des financeurs n’est pas limité. Chacun a le droit de mettre le prix qu’il veut et le montant qu’il veut, et cela, en fonction de ce qu’il a épargné ou ce qu’il juge nécessaire. Ce type de financement fait partie de ce qu’on appelle économie solidaire. En d’autres termes, même si les contributeurs investissent une somme d’argent, ils ne visent pas la rémunération de ce qu’ils ont investi, mais la participation dans une activité ou quelque chose qui les ont attirés. Dans ce cas, les participants ou contributeurs peuvent être de simples particuliers ou des entreprises. Cependant, avant de se lancer dans ce type de financement, il faut connaitre qu’il existe des domaines spécifiques que le crowdfunding peut financer. Entre autre, il y a les projets humanitaires ou ceux dans le cadre des activités d’association. Il y a aussi les projets culturels. Par exemple, le financement peut appuyer le montage d’un spectacle culturel, d’une pièce de théâtre, mais peut aussi vous aidez à financer la production d’un disque. Il y a aussi les projets professionnels que le crowdfunding peut financer ou encore, les projets personnels. Cela peut être un voyage dans une contrée inconnue, ou partager dans un blog, un mariage, etc.

Comment et où ce type de financement peut se faire ?

Il existe 4 méthodes qui vont vous permettre de faire des investissements dans le crowdfunding. Le premier est le don. Dans ce cas, le projet vous plait, vous donnez une part de l’argent demandé, mais vous n’espérez par un retour sur votre investissement. Ensuite, il y a la récompense. Ici, vous contribuez à la réalisation du projet et obtenez un cadeau quand la totalité de l’argent demandé sera réunie. Le prêt est aussi une forme acceptée dans le financement participatif. Ce type de financement dans le crowdfunding est également très fréquent. Le principe est simple, vous avancez l’argent pour financer le projet et vous attendez son retour avec les intérêts que vous allez définir à l’avance avec le prêteur et développeur du projet. Par ailleurs, il y a une autre, et très récente forme de participation dans le crowdfunding sur le marché. Il s’agit de l’équity qui vous permet d’investir au sein d’une startup ou d’une entreprise. Dans ce cas, vous allez placer dans la capitale de la société en vue de la développer. Il en résulte que vous en deviendrez actionnaire. Vous percevrez de ce fait, de la dividende sur les bénéfices que la société va faire chaque année. Pour pouvoir faire du crowdfunding, vous devez vous inscrire sur les plateformes qui mettent en relation les particuliers et les porteurs de projets. Ce dernier en fera de même en y détaillant le type de son projet, son objectif, le montant voulu ainsi que le type de financement rechercher (don ou autres). Après, vous aurez la possibilité d’appuyer le projet en y investissant. Si à la fin du deadline, le financement demandé est atteint, votre compte sera débité du montant que vous avez souhaité investir. Sinon, il ne le sera pas. Dans ce cas, même s’il y a eu demande de la part du porteur de projet, il ne touchera aucun euro. Parmi les plateformes qui offrent ce type de service, vous avez KissKissBankBank, Mymajorcompany, Babyloan, HelloMerci, ou encore Smartangels, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *